L’Otan pour un renforcement de la “cyberdéfense”

APTFilter AVGNews CERT-LatestNews FSecureNews KasperskyNews Malware McAfeeNews Security News SocialEngineering SophosNews SymantecNews ThreatsActivists ThreatsCybercrime ThreatsEconomic ThreatsStrategic TrendMicroNews Uncategorized VulnerabilitiesAdobe VulnerabilitiesAll VulnerabilitiesApple VulnerabilitiesApplications VulnerabilitiesCisco VulnerabilitiesCrypto VulnerabilitiesDBMS VulnerabilitiesFirmware VulnerabilitiesGoogle VulnerabilitiesHardware VulnerabilitiesLinux VulnerabilitiesMicrosoft VulnerabilitiesMozilla VulnerabilitiesNetwork VulnerabilitiesOS VulnerabilitiesVMWare VulnerabilitiesVOIP

Par: rédaction
28/06/17 – 13h51  Source: Belga
© ap.

La nouvelle cyberattaque mondiale au rançongiciel qui a touché des milliers d’ordinateurs, ainsi que celle perpétrée en mai, “soulignent la nécessité de renforcer notre cyberdéfense”, a réagi mercredi le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg. Il a également rappelé que l’Alliance atlantique s’est fermement engagée à consolider davantage les capacités de cyberdéfense de l’organisation et poursuit son travail dans cette direction. “Une cyberattaque d’envergure pourrait entraîner un recours à l’article 5 du traité de l’Otan”, a également pointé M. Stoltenberg.

“Nous travaillons sur la mise en œuvre de nos initiatives en matière de cyberdéfense. Nous menons beaucoup plus d’exercices, partageons les meilleures pratiques et technologies et travaillons plus étroitement avec tous nos alliés pour voir comment, ensemble, nous pouvons renforcer nos capacités”, a indiqué M. Stoltenberg alors qu’une nouvelle cyberattaque mondiale au rançongiciel, démarrée en Ukraine et en Russie, a touché des milliers d’ordinateurs, un mois et demi seulement après WannaCry.

“Une cyberattaque d’envergure pourrait entrainer un recours à l’article 5 du traité de l’Otan (en vertu duquel une attaque contre un des pays membres de l’organisation est considérée comme une attaque contre tous). Le cyberespace a en effet été reconnu comme un domaine d’opérations, tout comme l’air, la terre et la mer”, a par ailleurs rappelé le secrétaire général de l’Alliance.

Face à ces récentes attaques, M. Stoltenberg souligne “l’avantage d’être une alliance à 29”. “Nous pouvons nous renforcer les uns les autres et apprendre ensemble.”

Au Pays de Galles en 2014, l’Otan a décidé que la cyberdéfense relevait de la tâche fondamentale de l’organisation qu’est la défense collective. Lors du sommet de Varsovie en 2016, les pays de l’Alliance ont réaffirmé le mandat défensif de l’Otan, et reconnu le cyberespace en tant que domaine d’opérations “dans lequel l’Otan doit se défendre aussi efficacement qu’elle le fait dans les airs, sur terre et en mer”.

Votre impression sur cet article?

http://www.7sur7.be/7s7/fr/4134/Internet/article/detail/3194639/2017/06/28/L-Otan-pour-un-renforcement-de-la-quot-cyberdefense-quot.dhtml?utm_medium=rss&utm_content=7sur7beinfosportetshowbiz24/247/7plusde350mises%e0jourquotidiennes

Tagged